Actualité

Motorola échoue face à Microsoft

Suite à la publication de la décision de la Commission
américaine du commerce international (ITC), l’entreprise américaine spécialisée
dans l’électronique, Motorola, a perdu sa bataille qui l’opposait à la
multinationale de Bill Gates.

En effet, lors de la sortie de la console de jeux Xbox 360
en 2010, l’entreprise rachetée par Google a porté plainte contre Microsoft
estimant que le groupe violait plusieurs de ses brevets, plus particulièrement
celui qui portait sur la technique de transmission de données sans fil.

La commission américaine du commerce international a estimé
que « l’enquête est terminée » et a plaidé en faveur de Microsoft.

Avec cette assignation en justice, Motorola Mobility
espérait obtenir l’interdiction de la commercialisation des consoles de jeux,
ou mieux encore, conclure un juteux contrat avec Microsoft portant sur sa
licence. En outre, le groupe n’a pas tardé à exprimer sa déception et son
attention de faire recours.

Cependant, de son coté, le géant de l’informatique est
satisfait du verdict. « C’est une victoire pour les clients de Xbox et cela
confirme notre point de vue selon lequel Google n’a aucune base pour bloquer
nos produits », s’est exprimé Microsoft dans un communiqué. Ce dernier va
pouvoir se consacrer entièrement au lancement de sa dernière console, Xbox one
qui devrait être lancée en fin d’année.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page