Actualité

Microsoft : les 1ères pertes trimestrielles depuis 26 ans

Le géant américain de l’informatique avait anticipé cette perte trimestrielle, intrinsèquement liée à la la charge de 6,2 milliards de dollars pour la dépréciation des actifs de la division des services publicitaires en ligne, annoncée début juillet.

Bilan : Une perte au 4e semestre fiscal

En publiant hier son bilan, Microsoft a rendu publique une perte de 492 millions de dollars, situation qui n’était plus advenue depuis 1986. Suite au rachat de la régie aQuantive en 2007 pour la somme de 6 milliards de dollars, Microsoft a dû logiquement mettre en place une dépréciation des actifs de la division des services publicitaires en ligne à hauteur de 6,2 milliards de dollars.

Un chiffre d’affaire encore sauf

Malgré la perte engagée, le chiffre d’affaire du 4e trimestre demeure, lui, en faible progression de 4%. Il s’élève à 18,06 milliards de dollars; la firme internationale indique toutefois avoir essuyé un ralentissement de la vente de PC.

Microsoft dresse un bilan tout de même positif, faisant fi de la dépréciation enregistrée mais aussi des prévisions des experts et analystes. Le grand groupe aurait dégagé un bénéfice par action de 67 cents supérieur au consensus voulu à 61 cents par ceux-ci.

Une année fiscale toutefois mitigée

Sur l’ensemble de l’année, Microsoft dévoile un chiffre d’affaire de 73,72 milliards de dollars (+5% en un an), quant au bénéfice d’exploitation, il a chuté à 21,76 milliards de dollars (-20%). Le bénéfice par action à 2 dollars suit la même tendance : on enregistre 26% de déclin.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page