Actualité

Medef : Le grand oral !

Hier, les 5 prétendants à la présidence du Medef étaient conviés au Cercle de l’Union Interalliée, pour présenter leur programme, devant 200 patrons.

C’est hier que pour la première fois, les candidats à la succession de Laurence Parisot ont pu se présenter, et défendre l’un après l’autre leur programme. 

La durée du travail, notamment les 35 heures, était au cœur des discussions à l’initiative des organisateurs. Sans surprise, tous ont affirmé qu’il était temps d’en finir avec cette loi.

Les candidats souhaitent également que les entreprises aient la possibilité d’adapter le temps de travail de leurs salariés, et cela selon leur secteur et leur activité. Un principe qui remet actuellement en cause la durée légale du temps de travail.

En outre, le candidat Thibault Lanxade estime que le temps de travail devrait se négocier dans les branches, ou même, directement au sein des entreprises.

Cette idée est également partagée par le candidat Geoffroy Roux qui soutient « qu’il faut laisser chaque société moduler son temps de travail » et « qu’il existe déjà une disposition extrêmement moderne qui dit qu’en cas de difficultés dans les entreprises les partenaires sociaux peuvent moduler le temps de travail, les salaires(…) il suffit d’étendre cette disposition et de la mettre dans la vie normale de l’entreprise», ajoute t-il sur BFM Business.

Pierre Gattaz, quant à lui, précise que les 35 heures font partie de ces principes à revoir avec les partenaires sociaux.

Alors qui succédera à la patronne des patronnes ? Verdict le 3 juillet prochain !

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page