Le marché de l’automobile en Chine est en plein essor

2013 a marqué un nouvel élan sur les ventes d’automobiles chinoises qui ont dépassé les 20 millions d’unités. Désormais, dans le monde, ¼ des voitures sont vendues dans « L’empire du Milieu ».

Le bilan

Le marché de l’automobile chinois a affiché une santé de fer en 2013. Après une année 2010 remarquable qui l’avait propulsé au premier rang mondial, les croissances, quand à elles, restaient faibles. Mais la Chine a connu un rebond l’année dernière avec une croissance de 13.9%. 

Pour donner quelques chiffres, l’association des constructeurs automobiles chinois confirme que 21.98 millions de véhicules ont été vendus sur le territoire de la deuxième économie mondiale.

Selon une statistique, quelques voitures se sont mêmes démarquées du lot en affichant un chiffre record de 17,93 millions d’unités, soit un bon de 15,7 %.

La vigueur de ce marché chinois s’explique par un effet de base : 2013 semble avoir redonné un élan de rattrapage en comparaison aux deux années précédentes.

Cela pourrait s’expliquer en partie par la politique agressive de certains constructeurs qui n’ont pas lésiné sur les politiques tarifaires particulièrement attractives face à une concurrence de plus en plus féroce.

La concurrence du marché Nippon

Dans ce contexte, la majorité des gros acteurs américains et allemands du secteur ont réalisé, quant à eux, de belles performances.

Même les constructeurs japonais se distinguent malgré les différends politiques avec la Chine : Les ventes automobiles japonaises connaissent un succès en Chine grâce à leurs technologies avancées et leur bon rapport qualité/prix.

En effet, la question de la compétitivité des voitures chinoises et de leur avancée au plan technologique reste posée mais l’excellente tenue du marché chinois constitue, en tout cas, une surprise malgré les problèmes de pollutions.

Alors que des phénomènes de congestion s’ajoutent à la question de la qualité de l’air, le marché se déplace progressivement vers les villes de taille moyenne, et vers l’intérieur du pays. Celui-ci devrait continuer à connaître une nette expansion cette année, située entre 8 % et 10 %, selon l’Association des constructeurs chinois.

Quitter la version mobile