Actualité

Une majorité de français favorable à la défiscalisation des heures supplémentaires

71% des français restent favorables au rétablissement de la défiscalisation des heures supplémentaires, comme le propose Nicolas Sarkozy. C’est en tout cas ce que révèle un sondage CSA publié vendredi 6 mars pour Les Echos, l’Institut Montaigne et Radio Classique. Seulement 22% de la population y serait opposée.

Un dispositif qui existait déjà sous Nicolas Sarkozy 

L’ancien Président de la République a beaucoup de mal à convaincre avec ses dernières propositions de réformes économiques et sociales. Mais la question des « heures sup' » demeure le seul point qui rassemble et fait consensus. Ce dispositif était entré en vigueur entre 2007 et 2012 après le vote de la loi « Tepa » (loi en faveur du travail, de l’emploi et du pouvoir d’achat) adoptée sous le gouvernement Fillon.

Proposition largement approuvée à droite 

Cette proposition reste particulièrement bien accueillie chez les 25-34 ans (80%). Les sympathisants du Front National sont d’accord à 82% et ceux de l’UDI approuvent cette idée à 90%. Quant aux sympathisants de l’UMP, ce sont 83% des personnes interrogées qui se disent favorables.

La gauche un peu plus frileuse

Même si l’on est un peu plus mitigé à gauche, cette idée de défiscalisation des heures supplémentaires est plutôt bien reçue. 60% des sondés qui se disent proches du PS pensent qu’il s’agit là d’une véritable bonne idée. 

Quant au gouvernement, pas sûr qu’il ne revienne sur cette loi supprimée le 1eraoût 2012 car elle rapporterait à l’Etat près de 3 milliards d’euros par an.

Afficher plus

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page