Actualité

[Levée de fonds] Une levée de fonds de 1,25 million d’euros pour Resto Flash

Le leader du 100% numérique détourne le décret sur la dématérialisation à son avantage :

Tandis que le décret sur la dématérialisation des titres de restauration a acquis sa validité mercredi 2 avril 2014, Resto Flash célèbre sa deuxième levée de fonds depuis sa création en 2011. Le leader du 100% numérique n’aurait pu effectuer cette opération sans le décret qui leur accorde une certaine crédibilité auprès des investisseurs. Et si la start-up vient de lever 1,25 millions d’euros, c’est en grande partie grâce à des investisseurs de premier plan comme les co-fondateurs de PriceMinister ou encore le fondateur de Free. Parmi les investisseurs, 2/3 ont maintenu ou augmenté leur participation et 1/3 sont de nouveaux venus, tous du métier. Certains ont une parfaite connaissance du numérique, d’autres du marché des titres restaurants.

Une levée de fonds qui pourrait favoriser le déploiement de Resto Flash

Cette levée de fonds devrait accélérer le développement de Resto Flash tant du point de vue technique que de celui des moyens humains. Maintenant, les restaurateurs pourront encaisser directement les titres-restaurant depuis leur smartphone grâce à une application dédiée. Cela devrait augmenter la rapidité et l’efficacité le déploiement de la start-up en France. Plus besoin de se déplacer chez le restaurateur pour lui apporter un terminal, tout se gérera à distance ! En plein essor en région parisienne, Resto Flash compte se déployer dans les grandes villes : l’entrepreneur ambitionne d’embaucher 20000 salariés et d’ouvrir 5000 restaurants d’ici l’été 2014. Et si tout fonctionne comme prévu, Resto Flash devrait s’exporter au Brésil, en Italie ou encore en Chine d’ici 2017.

Alors adieu tickets de caisse et monnaie introuvables, payez en mode Flash ! Des avantages, un grand choix de plats, une offre de partage, retrouvez Resto Flash, bientôt partout…

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page