Actualité

[Financement] La levée de fonds de Prêt à changer

Deux ans après son lancement, l’entreprise Prêt à Changer annonce une levée de fonds de 600.000 euros. Un travail de quatre mois pour aboutir à un résultat de taille. Voici comment s’est déroulée l’opération.

Une campagne délicate

Alexandre Trivella et Benjamin Augros , les co-fondateurs de l’entreprise avaient déjà effectué une première levée de fonds fin 2012. Cette levée de fonds auprès de Business Angels reconnus dans la profession a été un premier pas. C’est lorsqu’il a fallu en faire une seconde qu’ils ont été mis en contact avec des fonds provenant de 50 partners. L’aide de cette solution d’accompagnement pour les jeunes entreprises innovantes a été, selon eux, bien utile. Grâce à elle, ils ont pu rencontrer Rodolphe Menegaux et Nicolas d’Xange. Ces deux hommes ont été les uniques capitaux risqueurs à comprendre le projet.

Les questions résolues

Mais deux questions se posaient encore :

• Quelle utilisation pour cette levée de fonds ? Et quelles nouveautés ?

Alexandre Trivella et Benjamin Augros ont mis en avant le recrutement en particulier de développeurs mobiles et de community managers. Ils désirent en priorité accroître l’augmentation du développement sur mobile IOS et Android. Leur autre souhait est de lancer une troisième version de Prêt à Changer dès le mois de juin et d’axer leur stratégie sur la communication et le marketing. Ils espèrent par cette action permettra de faire fructifier leur base de membres.

• Quelle évolution pour ce secteur ?

Pour ces deux entrepreneurs, les services de consommation collaborative sont omniprésents. Ils décident donc de créer des aggrégateurs de service. Les meilleurs modèles, selon eux, sont ceux parvenant à rassembler la verticalisation et l’esprit communautaire. De plus, les échanges sont simplifiés grâce à une monnaie virtuelle et de nombreux outils tels que l’IDN de la Poste.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page