Levée de fonds de 24 millions d’euros pour la start-up Teads

L’avenir des start-ups françaises commence à briller dans le monde des affaires internationales. Parmi les derniers exemples, on note celui de la start-up Teads qui vient de lever une somme audacieuse de 24 millions d’euros auprès de Bpifrance, Elaia, Partech et Gimv. Cette dernière vient par ailleurs de se joindre à la société eBuzzing. 

Une fusion très prometteuse

La jeune entreprise Teads spécialisée dans les formats de vidéos publicitaires a été récemment remarquée par la société eBuzzing, qui a pour objectif aussi de dominer le marché des formats publicitaires haut de gamme dans la vidéo en ligne. La fusion des deux entités a levé un montant de 24 millions d’euros, dont la moitié constitue une augmentation de capital, l’autre moitié prenant la forme d’un prêt à moyen terme auprès des Bank of China, HSBC et BNP Paribas.

65% de taux de croissance

La start-up Teads est constituée de 350 salariés et affiche un chiffre d’affaires évalué à 76,5 millions d’euros en 2014. Ce qui explique un taux de croissance incroyable de 65% environ. Par la suite, après avoir conquis le monde des formats vidéo de haut de gamme, Teads est désormais un fournisseur d’éditeurs de contenus dans 40 pays, pour des clients aussi variés que Le Monde, The Guardian, TF1 ou Axel Springer. L’entreprise travaille aussi avec des marques de luxe reconnues comme Cartier, Gucci, Breitling, Volkswagen et Samsung. La société projette de recruter 180 nouveaux salariés pour cette année, ce qui va sûrement doubler les opportunités de gains. Et cela, en installant des développeurs à Montpellier et à Paris ainsi que des commerciaux aux États-Unis et en Asie.

Quitter la version mobile