Actualité

[Levée de fonds] Les entreprises européennes sont moins actives

Selon un journal américain, les européens lèveraient 2 fois moins de fonds que leurs confrères américains.

Le retard

Même si le capital risque des entreprises s’est amélioré, les américains semblent avoir placé la barre haute. L’écart continuerait de se creuser salon le quotidien Wall Street Journal.

Il s’agirait plus précisément d’un écart considérable aux alentours des 4,6 milliards de dollars qui ont été levés dans le secteur technologique en outre-Atlantique durant le second trimestre de l’année, soit plus qu’en Europe sur l’ensemble de l’année 2012.

Une différence dans la structure des investissements

Par delà ce constat, il s’agirait de la structure même des investissements qui varierait fortement entre les deux continents : Les européens investissent davantage dans les « First round » (premiers tour) et en « Later stage », c’est-à-dire lorsqu’une entreprise ayant déjà fait ses preuves, génère une traction importante.

Les Américains quant à eux, sont plus gourmands en seconds tours « Second round », plus de la moitié des investissements constituent ce mode de structure.

Dans chacune des catégories, les entreprises lèveraient à peu près deux fois moins en Europe qu’aux Etats-Unis en moyenne sur dix ans selon les chiffres. Ainsi, en later stage, les entreprises européennes lèvent en moyenne 7,89 millions de dollars, contre plus de 15 millions aux Etats-Unis.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page