[Levée de fonds] Arborati lève 300 000 euros

Arborati est une marque optimiste et engagée de prêt-à-porter et accessoires Made In France. La start-up a réussi à boucler sa première levée de fonds à hauteur de 300 000 euros grâce au club de business angels Capitole Angels.

La start-up a été co-fondée en 2012 par Olivia Lans-Hebrard ainsi que qu’Olivier Mathiot (PDG de PriceMinister) et Daniel Luciani (PDG d’Icom). Le mois de mai 2014 sera pour la marque un mois qui marquera un tournant dans son histoire avec cette levée de fonds mais aussi grâce à sa sélection dans la dernière promotion de l’incubateur Midi-Pyrénées et l’accompagnement du fond EADS. La levée de fonds devrait permettre de soutenir la croissance de la start-up mais aussi de développer une plateforme collaborative, véritable lien entre les artistes et la communauté.

Art et Mode

A l’origine de cette marque à l’avenir prometteur, il y a de belles rencontres, comme celle entre la co-fondatrice Olivia Lans-Hébard et ses associés ainsi que celle entre les co-fondateurs et la puissance émotionnelle de l’art.

Arborati, par le biais de quatre collections annuelles, rythmées sur la cadence des expositions, propose ainsi la toile de ses vêtements et accessoires aux artistes, prenant ainsi le rôle de facilitateur entre l’art et la rue et passeur de messages sociétaux forts.

Pour chaque article, les clients d’Arborati reçoivent un certificat numéroté ainsi que l’histoire contenant les valeurs véhiculées par l’artiste dans son œuvre d’art. Les artistes perçoivent une part du chiffre d’affaires de la start-up de la même façon que des associations en relation avec les sujets sociétaux abordés.

Développer une plateforme collaborative

Les 300 000 euros levés par Arborati sur Capitole Angels vont permettre d’accélérer sa croissance à travers une communication renforcée mais aussi de développer une plateforme communautaire.
Arborati mise à présent sur une présence renforcée sur le web et les réseaux sociaux, une stratégie webmarketing évolutive pour arriver à termes à la création d’une large communauté et un site web participatif pour échanger sur les sujets qui sont chers à la marque, et co-produire les collections.
Arborati prépare également une série d’action de street marketing et de co-branding avec de jeunes talents issus d’univers artistiques divers (musique, design, danse) pour développer son image auprès d’un nouveau public en quête de sens.

Quitter la version mobile