Actualité

Isograd lève près d’1M€

La société, éditrice de l’éditeur du TOSA®, ISOGRAD vient d’effectuer une seconde levée de fonds de près d’1 M€ et ambitionne désormais de devenir le « standard mondial de l’évaluation des compétences informatiques »

Après une levée de fonds de 400 000€ en 2011, ISOGRAD avait pu se constituer un board d’associé avec avec des dirigeants renommés et notamment René Proglio (Morgan Stanley), Jean-Jacques Guiony (Directeur Financier d’LVMH), Patrick Werner (ex-PDG de La Banque Postale)… Elle vient de passer une seconde étape dans son challenge et souhaite désormais se développer davantage à l’international.

A l’image du TOEFL ou TOEIC pour l’anglais, la société a développé une certification de compétences mais pour l’informatique. Elle veut à l’avenir révolutionner le CV en remplaçant les auto-appréciations du type « Maîtrise du pack bureautique » par une mesure objective et reconnue permettant de connaitre le réel niveau de maitrise du candidat (exemple : « TOSA Excel : 820 / 1000 »).

Déjà disponible pour les logiciels bureautiques (Word, Excel, PowerPoint), celui-ci propose depuis fin 2012 des tests sur les principaux langages de programmation (PHP, Java, C#/.Net…)

De nombreux test déjà passés

Ce test a déjà été passé plus de 30 000 fois depuis son lancement et a déjà conquis plus de 150 entreprises telles que Deloitte, Microsoft (…), des établissements d’enseignement supérieur (HEC, DAUPHINE, AUDENCIA, EM GRENOBLE, INSEEC…), des organismes de formations, des cabinets de recrutement.

La société est bien emplanté en France avec 40 centres agréés qui font passer le TOSA® aux étudiants, salariés ou candidats à l’embauche et ouvre un nouveau centre presque « tous les 3 jours ! » selon Matthieu Lattes, dirigeant de la structure avec son associé, Marc Alperovitch.

Des demandes à travers le monde

Une douzaine de pays se sont déclarés intéressés par l’acquisition de licences tels que le Brésil, l’Inde, les Etats-Unis, la Côte d’Ivoire, la Tunisie… et celui-ci est déjà présents sur une dizaine de pays. L’objectif de société ? Etre présent dans 50 pays d’ici deux ans »

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page