Actualité

Les grands patrons s’augmentent, les petits souffrent

Alors que l’ensemble des TPE-PME ont du mal à s’en sortir en période de crise, certains grands patrons sont en train de s’augmenter. Le mouvement Ethic a tenu à réagir à cette annonce par le biais d’un communiqué de presse dont nous vous relayons l’essentiel.

Le communiqué de presse intitulé « UN PEU DE DECENCE S’IL VOUS PLAIT ! » rappelle notamment que la croissance de notre pays repose sur « la confiance en l’économie de marché » et nécessite « de l’exemplarité et de la pédagogie vis-à-vis des Français ». Il rappelle qu’à l’heure de la réduction et de la suppression d’emplois la décence devrait être considérée comme un « DEVOIR PATRIOTIQUE » de nos « grands chefs d’entreprises »

Une hausse injustifiée

La hausse des rémunérations de patrons du CAC 40 sans commune mesure avec la réussite de leurs entreprises puisque la plupart ont vu leurs résultats baissés a incité le mouvement patronal à réagir et signifié le choc qu’il provoque dans l’opinion publique. Ce choc est d’autant plus important alors que la pauvreté augmente et que le gouvernement a décidé d’augmenter le RSA pour y faire face.

Une augmentation qui nuit à l’image des entrepreneurs

Alors que certains petits entrepreneurs ne se paient pas et où l’Etat est gravement endetté, cette attitude est condamné par le mouvement qui souligne indirectement qu’une association d’image est à prévoir par l’opinion publique et incite ainsi à ce que « 2.800.000 patrons soient montrés du doigt ». Sophie de Menthon déclare ainsi que « cette augmentation de 10% des salaires est mal venue, c’est une provocation qu’on le veuille ou non, un comportement irresponsable ».

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer