Les dirigeants de TPE/PME optimistes !

TNS Sofres et le Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts comptables ont publié leur baromètre de santé économique. Cette étude donne une idée de la situation des dirigeants.

Si les patrons de PME-TPE ne sont que 6% à penser que la situation en France s’améliore, l’optimisme repart à la hausse principalement chez les dirigeants de PME quant à la situation de leur secteur d’activité, repart à la hausse. Après une baisse en octobre 2011, ils sont 56% à se déclarer optimistes (+ 11 points). Dans une moindre mesure, les dirigeants de TPE partagent ce sentiment et sont un peu plus nombreux qu’en octobre 2011 à juger que leur situation s’améliore (+ 3 points, 48%). Le nombre de pessimistes a baissé, lui, de 5 points. Chez les TPE, le solde des optimistes / pessimistes tend à redevenir positif : situé à -1, cet indice atteint son meilleur niveau depuis novembre 2007.

Un trimestre écoulé plus favorable aux PME qu’aux TPE

24% des dirigeants de PME pensent que la situation s’est plutôt améliorée au cours de ces trois derniers mois, soit 5 points de mieux qu’en octobre 2011. La situation reste contrastée car la part de ceux qui pensent que la situation s’est plutôt détériorée a également augmenté de 3 points (18%).

Les TPE ont plus difficilement traversé la période écoulée : elles sont moins nombreuses à penser que leur situation s’est améliorée (10%, – 6 points) et aussi nombreuses qu’elle s’est détériorée (25%, stable).

Plus de la moitié des dirigeants satisfaits de la rentabilité de leur entreprise

52% des dirigeants de PME-TPE sont satisfaits de la rentabilité de leur entreprise, soit 9 points de plus qu’en octobre 2011. Ce taux atteint son niveau d’avant-crise (53% en 2007).

Les constats sur la situation de la trésorerie s’améliorent pour 56% des dirigeants (+5 points).

Une « bonne » majorité des dirigeants s’attendent à une stabilité du chiffre d’affaires

55% des dirigeants interrogés pensent qu’au cours des trois prochains mois, le chiffre d’affaires ne subira pas de changements par rapport aux trois derniers mois. Dans l’ensemble, et comme pour les TPE, moins de 1 patron sur 5 (19%) pense que leur CA sera en hausse, et 18% qu’il sera en baisse. Les patrons de PME sont plus optimistes : 33% anticipent une hausse du CA.

La perspective d’embauche repart à la hausse chez les PME

Un quart des PME prévoit d’augmenter leur effectif au cours des trois prochains mois, soit 6 points de mieux qu’en octobre dernier. Toujours aussi prudents, les dirigeants de TPE sont seulement 8% à envisager d’embaucher dans les trois prochains mois, quand la moyenne de 2011 se situait à 9%.

Quitter la version mobile