Actualité

Les bénéfices des PME pour les salariés ?

Selon une récente étude réalisée par ATH, l’inégalité des grands groupes et des PME serait également présente dans la distribution des bénéfices. Ainsi, 76% de la valeur ajoutée et des bénéfices des PME seraient perçus par les salariés via les salaires, primes et cotisations sociales ainsi que via la participation et l’intéressement.

Seulement 7% de la valeur ajoutée pour l’entreprise

Cette étude fait apparaitre que les 24% restants seraient répartis de la manière suivante :
– 10% pour l’Etat et les collectivités locales,
– 7% pour les actionnaires dont le dirigeant avec la distribution de dividendes,
– Et seulement 7% pour l’entreprise.

Avec 7% seulement de valeur ajoutée allant à l’entreprise on comprend mieux que l’entreprise de moins de 250 salariés aient des difficultés à investir ou encore à recruter. Cette faiblesse de la capacité à investir a atteint un plancher historique et on comprend mieux la grogne des patrons lorsque l’on parle de coût du travail dans la répartition de la valeur ajoutée et des bénéfices.

Un coût du travail qui amène à se poser des questions

A l’heure où la compétitivité des entreprises est au cœur des débats et des réflexions, cette étude fait bien comprendre la difficulté pour les PME de le rester avec des couts trop importants pour investir notamment quand on parle de perte de compétitivité ?
Selon Pierre Godet, le président d’ATH, la solution résiderait dans la flexibilisation du marché du travail et dans la réduction des coûts du travail pour la ré-industrialisation.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer