Actualité

Lending Club bouleverse le marché financier américain

La liste des investisseurs de Lending Club s’élargit de jour
en jour. Dernier en date : Google, avec 125 millions de dollars.

Nouveau concept

Après avoir créé une société de logiciels rachetée depuis
par Oracle, Renaud Laplanche, un français de 43 ans, fait le pari de lancer une
entreprise d’un nouveau genre. Lending Club voit le jour en 2006 à San
Francisco.

Renaud Laplanche a mis en place un système de prêts entre
particuliers. Le principal atout de ce concept, ce sont les taux d’intérêt bas
avoisinant les 6%. « J’ai eu l’idée un jour où j’ai reçu un relevé de carte de
crédit où le taux d’intérêt était de 18 %. », a expliqué Renaud Laplanche.

 Par ailleurs,
l’élément déclencheur de l’engouement des internautes pour cette Start-up fut
la crise qui a touché l’Amérique en 2008. En effet, avec cette récession qui a
frappé de plein fouet le secteur financier, les emprunts entre particuliers
explosent. « Depuis quatre ou cinq ans, nous connaissons des croissances de 150
à 200 % par an. Nous pouvons nous permettre de proposer des taux plus bas que
le marché car nous n’avons pas un réseau de succursales, nos coûts sont limités
et toutes nos opérations sont automatisées», a affirmé le fondateur.

Une entreprise en pleine croissance

En 2012, les prêts entre particuliers ont atteint les 800
millions de dollars et pourraient avoisiner les 2 milliards de dollars cette
année. Pour chaque transaction, la société touche en moyenne 5%. Ainsi,
l’activité va générer 90 millions de dollars.

Lending Club, qui emploie aujourd’hui 200 salariés, a pour
finalité de diversifier son activé, en proposant, à terme, tous types de prêts
: aux entreprises, aux étudiants, des prêts immobiliers ou hypothécaires.
Renaud Laplanche prévoit l’exportation de son modèle vers d’autres continents.
« Nous n’excluons pas de nous étendre à d’autres pays, mais le marché du crédit
à la consommation est si important aux États-Unis que l’on peut rester sans
problème sur le même créneau et doubler notre activité chaque année », a-t-il
souligné.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page