Actualité

Leclerc soutient ses 6.000 PME fournisseurs

Les supermarchés Leclerc ont annoncé vendredi vouloir réduire leurs marges en 2013 de « près d’un tiers » de leur bénéfice net, pour soutenir les 6000 PME fournisseurs qui approvisionnent leurs rayons en France.

Concernant les fournisseurs français, réalisant moins de 50 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel, le géant de la grande distribution E.Leclerc prévoit, pour 2013, la mise en place d’un plan de soutien économique pour ces PME dans le but qu’elles poursuivent « leur développement dans un contexte économique difficile » sous 3 volets.

Tout d’abord, Leclerc s’engage notamment à « contribuer à la préservation des marges des PME » en acceptant « les augmentations de tarif justifiées par les hausses des matières premières en les prenant à (sa) charge pour ne pas les répercuter dans les prix de vente ».

« On n’appelle pas ça un risque, on appelle ça un investissement. Au lieu de prendre sur nos réserves, on va prendre sur nos marges 2013 et nous allons anticiper une baisse de prix », a déclaré ce matin Michel-Edouard Leclerc, président du groupe, sur BFM business. « Près d’un tiers de notre profit net, on va le réinvestir pour maintenir le flux avec le client », a-t-il ajouté.

Ensuite, le groupe s’engage également à donner une visibilité aux entreprises françaises sur le niveau d’activité 2013 en signant des accords annuels avant le 31 décembre, soit deux mois avant le délai légal de conclusion des négociations. Par ailleurs, les délais de paiement seront raccourcis de 10 jours en -dessous des délais réglementaires pour améliorer leur trésorerie.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page