Actualité

Le livret A reste le placement favori des Français à court terme

Dès le 1er octobre 2012, le livret A et le LDD (livret de développement durable), placements préférés des Français à court terme, verront leur plafond augmenter.

Avec un taux d’intérêt net attractif (actuellement à 2,25%), un risque faible, une gestion sans frais et une disponibilité quasi immédiate, le livret A et le LDD défient de loin les livrets bancaires défiscalisés classiques. « C’est un taux net extrêmement attractif, même comparé à certains produits à long terme », précise Cyril Blesson, associé chez Pair Conseil. Pour les livrets bancaires, les taux d’intérêt avant impôts sont compris entre 1,15% et 2,6% selon les banques, mais peuvent atteindre 5,5% brut. Cependant leur plafond reste limité (150 000 euros maximum). Ces taux restent valables sur une courte période (3 à 5 mois) et la disponibilité plus réglementée (encours et durée de vie minimum du compte exigés).

Dès le 1er octobre, le livret A augmente son plafond, passant de 15 300 à 19 125 euros, et le LDD de 6000 à 12 000 euros.

Quant aux livrets bancaires, leurs plafonds restent plus souples, entre 3 et 10 millions d’euros pour la plupart des établissements et sans plafond chez AXA, Monabanq ou Cetelem, mais avec des taux bas inchangés (de 1,15 à 2,60% brut). Les offres attractives, avec taux élevé à 5,5% brut maximum, restent les livrets bancaires à plafond limité jusqu’à 150 000 euros.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page