La Suisse, terre d’innovation par excellence

Selon une étude réalisée par l’INSEAD, la Suisse serait le pays
le plus propice à l’innovation, et ce, devant de grands noms de l’inventivité
et de la création, tels que la Suède ou Singapour.

Les résultats de l’indice mondial de l’innovation

Les chiffres décrètent que c’est notre voisine européenne,
la Confédération helvétique, qui jouit de cette reconnaissance en qualité de
leader mondial de l’innovation. Sur les autres marches du podium, on retrouve
la Suède et Singapour, soit le même palmarès que l’an dernier.

La France, pays innovant parmi les nations les plus riches,
ne figure cependant pas dans le Top 10, tandis que ses concurrents européens
ont le droit à leur place au soleil : Royaume-Uni, Finlande, Pays-Bas et
Danemark sont parmi les élus. Le dernier du top n’est autre que les Etats-Unis.

Une dynamique régionale à développer

Selon le PDG d’Alcatel-Lucent, Ben Verwaayen, « l’innovation
devient le fer de lance sur le plan régional, national, ainsi que pour les
entreprises ». C’est donc la gestion de cet atout qui déterminera la
position d’un pays au sein de l’échelle de la compétitivité et de l’innovation
nationales.

Des surprises dans le classement

Selon l’INSEAD, le leader de l’innovation en Amérique du Sud
ne serait pas le Brésil, comme d’aucuns le soupçonnaient, mais le Chili.

Autre barème
nécessaire pour établir le palmarès, celui d’un indice d’efficacité : les
pays sont ainsi évalués en fonction des moyens dont ils disposent. Selon ces
critères, la Chine remporte la course devant l’Inde. La Suisse dispose alors de
la 5e place, et montre que ses ressources sont très bien optimisées.

Quitter la version mobile