Actualité

La microfinance active

La troisième édition du baromètre des grandes tendances de la microfinance a été publiée par le groupe de réflexion think thank Convergences 2015 qui montre que les entreprises financées ont créé de l’emploi et que les français en ont une bonne opinion.

Selon celui-ci les microcrédits sont principalement distribués par principalement les 3 réseaux d’accompagnement français : l’Adie, France Active et France Initiative et constituent un tremplin vers l’emploi puisque 65 % sont accordés à des chômeurs.

Ces derniers sont majoritairement accordés à des entreprises :

  • du secteur du commerce et de la réparation (38 %),
  • des services (27 %).

Créations d’emploi et pérennité

Le microfinancement aurait permis la création de 57 000 emplois. Il aurait aidé près de 31 000 entreprises en 2011 dont 12 000 déjà créé et permis la création de 19 000 entreprises. Le baromètre montre également que le taux de pérennité à 3 ans est supérieur à la moyenne des nouvelles entreprises françaises,.

Connaissance et opinion des Français

Depuis 2010, 84 % des interrogés ont entendu parler du microfinancement en France et pas plus d’1/3 savent précisément ce qu’il représente. 

70 % des interrogées pensent que le microcrédit permet aux bénéficiaires d’avoir les moyens de subvenir à leurs besoins, qu’il est une solution innovante pour lutter contre la pauvreté et l’exclusion, ce qui montre une opinion favorable. 

Enfin, la critique principale du surendettement par des taux d’intérêt trop élevé n’obtient pas l’adhésion des français puisque 55 % des personnes interrogées ne pensent pas que ces taux soient excessifs.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page