Actualité

La consommation est-elle tombée sous les balles de la crise ?

Perte du pouvoir d’achat, crise de la consommation, plan d’austérité… Franchement, il y a de quoi déprimer !

Les journaux télévisés alimentent chaque jour cette ambiance générale qui nous fait sentir notre moindre session shopping comme un terrible acte de notre porte-monnaie ! C’est vrai que, lorsqu’on voit ce qui se passe en Grèce par exemple, on est tout de suite moins motivé pour se ruer sur le nouvel iPad ! Alors, la crise a-t-elle eu raison de la consommation ? La perte du triple A rejaillit-elle sur nos achats ? La crise, sérial killeuse de consommateurs, info ou intox ?

Verdict !

En même temps qu’a diminué le fameux pouvoir d’achat des foyers, la créativité des entrepreneurs a, elle, augmenté. Les astuces pour « low-costiser » n’importe quel marché se sont développées et de nouvelles façons de vendre les produits et services ont émergé. Avec l’arrivée de la crise, se sont développés des nouveaux concepts de commercialisation tels que les ventes par trocs et autres bourses d’échanges. Un moyen habile de contourner le manque d’argent en réalisant des transactions via des monnaies parallèles… Les systèmes de location plutôt que d’achat des biens utilisés se révèlent être aussi de bons filons pour dépenser moins, filon que les entrepreneurs ont largement exploité depuis quelques années.
Certes, la crise tue la consommation à petit feu… mais c’est sans compter sur la créativité des entrepreneurs, véritables docteurs en « réanimation » du marché ! S’il est bien un moment où les entrepreneurs devraient être reconnus d’utilité publique, c’est en période de crise ! Arnaud Montebourg n’a-t-il pas twitté que Xavier Niel en avait fait « plus pour le pouvoir d’achat des français que Nicolas Sarkozy en cinq ans ! » ?

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer