La concurrence Apple-Microsoft connaît un nouveau souffle

Avec l’annonce par Bill Gates de la sortie à venir de sa tablette Microsoft Surface, la firme souligne directement vouloir se mettre en situation de concurrence avec Apple.

Des atouts propres à Microsoft

Dans une interview consacrée à CNR, Steve Ballmer, PDG de Microsoft, avoue sans concessions vouloir briller face à son rival en termes de qualité de produit. Il affirme bénéficier au sein de son groupe d’avantages en matière de gestion, de productivité. En outre, il ajoute que la firme dispose d’ « avantages quand il s’agit de brancher des infrastructures réseau en entreprise ». Il s’agira également de relever le défi de l’innovation, tant celle d’Apple dans le domaine des logiciels est galopante. La fidélité accrue et bien célèbre des consommateurs Apple est également une force qu’il faudra contrer.

Ballmer : « nous ne laisserons rien à Apple »

C’est surtout l’entrée en jeu de Microsoft sur les terres sacrées d’Apple qui retient l’attention. Le PDG oriente ses efforts commerciaux vers l’internet mobile, avec le développement et le lancement prochain de Windows 8.

C’est également par ses partenariats puissants que Microsoft appuie sa compétitivité renouvelée. HTC et Nokia comptent parmi ses collaborateurs, quant à Asus et Dell, ce sont des constructeurs qui utilisent déjà le système d’exploitation Windows.

Quitter la version mobile