Actualité

La Banque publique d’investissement dévoilée

Comme nous vous l’avions annoncé ce matin, le président de la future Banque publique d’investissement (BPI) sera bien Jean-Pierre Jouyet. Lors de la conférence de presse de ce midi, le gouvernement a dévoilé la future architecture de celle-ci.

Nicolas Dufourcq finalement à la direction générale

Si Anne Lauvergeon, ex-dirigeante d’Areva, semblait pressentie pour prendre la direction générale, c’est Nicolas Dufourcq qui a finalement hérité de la charge. Ce dernier est rappelons le numéro deux de Cap Gemini.

Un montant plus important

Le montant est comme annoncé plus important que celui des structures réunies qui s’élevaient à 30 milliards d’euros pour atteindre une « force de frappe » de « 35 à 40 milliards d’euros » et pourrait atteindre 45 milliards d’euros.

Le rôle de la nouvelle Banque

Celle-ci aura pour but de financer les PME ainsi que les sociétés à fort potentiel de croissance. Celle-ci aura bien, comme l’avait affirmé François Hollande lors de sa candidature à la présidence, un ancrage dans chaque région de France. Il s’agissait en effet du premier des 60 engagements de ce dernier lors de la campagne présidentielle. 

Un regroupement de structure

Comme beaucoup l’avait deviné, elle regroupera Oséo (qui finance actuellement l’innovation), le Fonds stratégique d’investissement (FSI) en totalité comme l’avait annoncé le Premier ministre Jean-Marc Ayrault et CDC Entreprises, filiale de la Caisse des dépôts. A l’avenir on pourrait d’ailleurs imaginé que la Coface et Ubifrance rejoignent cette structure

Les modalités d’intervention.

Les interventions pourraient être faites par l’intermédiaire de prêts, de participations au capital des entreprises ou de garanties. Rappelons qu’actuellement Oséo procède déjà sur ces trois plans.

Pour le gouvernement, le regroupement de ces institutions regroupées permettra une meilleure coordination. Selon la source gouvernementale de l’AFP, la présence de la totalité du FSI ne devrait pas détourner la banque de sa mission envers les TPE/PME mais aboutira à « un effet filière » et permettra « d’identifier les entreprises pertinentes du secteur, les développements à privilégier »

L’innovation encore et toujours

Si Oséo a fait évoluer ces derniers temps sa conception du mot innovation, espérons que la nouvelle banque publique d’investissement suive le cas car il est d’ores et déjà annoncé qu’elle aura pour but « d’accompagner les entreprises » mais pas de soutenir les « canards boiteux »… décidément les volatiles sont nombreux ces derniers temps…

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page