Actualité

La banque de la Silicon Valley veut investir en Europe

Silicon Valley Bank (SVB) vient d’obtenir une licence bancaire au Royaume-Uni. Cette banque qui revendique des clients comme Facebook ou Linkedin ainsi que la moitié des start-up américaines, trouve que le potentiel européen est largement inexploité.

Déjà implantée en Israël, Chine et Inde, elle compte se développer désormais au Royaume Uni et en Irlande. Ce développement a plusieurs origines :

  • Le refus des banques d’accorder des crédits à des entreprises âgées de moins de trois ans ou ne réalisant pas encore de chiffre d’affaires. En effet, au second semestre 2011, 60.000 prêts auraient ainsi été refusés.
  • L’equity gap : l’absence d’acteurs pouvant fournir des capitaux entre 500.000 (montant maximum des Business angels) et 1,5 million (pour le capital-risque).
  • Sa bonne santé financière malgré la crise. La banque a en effet enregistré un bénéfice en augmentation de 76% alors que les six plus grandes banques américaines voyaient leurs cours descendre de 18%.

Finalement pour trouver son Google version britannique, elle octroiera des crédits allant de 370.000 à 37 millions d’euros.

Quant à l’Irlande, une somme mirobolante de 100 millions de dollars a été annoncée à destination des start-up irlandaises,

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer