Actualité

L’entreprenariat féminin objet de l’accord-cadre triennal

L’accord-cadre triennal pour l’entreprenariat féminin vient d’être signé
par la ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale Mme Roselyne
Bachelot et Augustin de Romanet, directeur général de la Caisse des
Dépôts.Cet accord intervient en faveur des femmes souhaitant s’engager dans l’entrepreneuriat par la création, la reprise ou le développement d’une entreprise.

Il démontre également la volonté du Service des droits des femmes et de l’égalité du ministère des Solidarités et de la Cohésion Sociale et de la Caisse des Dépôts pour accompagner les femmes dans la voie de l’entrepreneuriat.

Cette volonté se traduit par le développement du FGIF (fonds de garantie pour la création, la reprise et le développement des entreprises à l’initiative des femmes), ce fonds facilite l’accès au crédit aux femmes souhaitant financer une activité. Ce mécanisme est en pleine expansion et affiche une croissance de 49% passant de 744 garanties octroyées en 2008 à 1510 en 2011 et a permis de crée 1961 emplois en 2011.

Le Fonds de cohésion sociale a doté le FGIF d’une enveloppe de 3.6 M€ en 2011 et de 4,7 M€ en 2012, ce dispositif est piloté par l’Etat et géré par la Caisse des Dépôts.

Par ailleurs, cet accord manifeste la continuité de l’engagement du Gouvernement en faveur de l’égalité professionnelle, entamé depuis 2007 :

  •  Une sanction financière pouvant aller jusqu’a 1% de la masse salariale est prévue pour les entreprises qui ne négocient pas sur l’égalité professionnelle, Depuis le 1er janvier 2012
  • la convention interministérielle (2006-2011) a permis le développement de la mixité au sein des filières de formation initiale.
  • 16 organismes performants en matière d’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes ont obtenu le « Label égalité », ces organismes prévoient la création de 200 000 solutions en matière de garde d’enfants d’ici fin 2012.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page