Actualité

L’e-business, remède à la crise

Le lancement de l’e-business, sous le nom de France Digitale, veut apporter une solution à la santé économique défaillante de la France. L’association dévoile son programme fondé sur le soutien des start-up et la représentation de la diversité numérique française.

Ce nouveau lobby propose un conseil administratif composé de représentants de fonds d’investissements et d’entrepreneurs, qui assurent un financement privé et public des jeunes entreprises, notamment grâce au Crédit Impôt Recherche. La fiscalité des entrepreneurs apparaît également au programme des débats à tenir au Parlement.

D’une valorisation de la jeunesse et de l’innovation…

Le principal objectif de Marc Menasé et Marie Ekeland, qui co-président l’association, réside dans l’assouplissement du statut de Jeune Entreprise Innovante (JEI). Il s’agit d’élargir celui-ci et d’y intégrer les dépenses de forme et de conception de site, afin de mettre en valeur les produits proposés pour soutenir la concurrence étrangère.

…A la gestion de l’ensemble du paysage numérique français

Les sujets législatifs seront traités en partenariat avec la Fevad, et les champs de compétences de France Digitale s’étendront jusqu’aux sujets traités par Hadopi. Les problèmes de recrutement seront également abordés par l’association, qui tentera d’en dénouer les problématiques majeures, notamment dans le secteur technique.
Fort des prévisions de croissance à deux chiffres pour leur secteur dans la décennie à venir, les co-présidents estiment que le moteur de la croissance demeure dans les starts-up, qui réinvestissent l’intégralité de leurs bénéfices.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page