Actualité

ISF-PME : maintient à 50%

Alors que la crise n’est toujours pas finie et que le financement demeure toujours un casse tête pour les entrepreneurs français, le gouvernement a décidé de renoncer à raboter l’incitation fiscale pour l’investissement dans les PME. 

Le taux semble avoir été maintenu à 50%, ce qui représente une véritable bonne nouvelle pour les PME désirant levée des fonds notamment quand on considère qu’il existe un véritable manque de financement en amorçage et que les Business Angels sont souvent déterminant dans la survie de nos start-up. 

Thibault Lanxade qui exerce des responsabilités au Medef et Président de l’association Positive Entreprise, déclare : « Heureux les nombreux entrepreneurs et dirigeants de PME qui se sont relayés pour faire porter leur voix auprès des différents ministres de Bercy, car ils ont été entendus! L’ISF-PME sera finalement maintenu à son niveau actuel de 50%. La chasse aux niches fiscales n’est donc pas si aveugle, et nos dirigeants ont compris l’intérêt de ce levier fiscal pour influer sur l’économie réelle. 

Reste maintenant à mettre la priorité sur les start-up innovantes, pour éviter au maximum les abus –qui décrédibilisent ce système-, et donner un essor au capital-risque, le grand absent du système de financement français. »

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page