Actualité

ISF-PME : le taux d’exonération reste maintenu à 50%

La crainte de la suppression du dispositif ISF-PME (article évoqué le mois dernier) n’est plus d’actualité, puisque, bien au contraire, celui-ci reste maintenu.

Le dispositif ISF-PME permet aux investisseurs des PME de réduire leur impôt de 50% des montants investis et de favoriser ainsi la croissance de ces entreprises. En outre, le taux d’exonération reste à 50% et non ramené à 25%, comme l’avait prévu le gouvernement très récemment. « C’est une excellente nouvelle car l’ISF-PME représente un outil de financement pour les petites structures, notamment en phase d’amorçage », annonce Thibault Lanxade, Président de l’association Positive entreprise.

Quant aux fonds d’investissement de proximité (FIP) et aux fonds communs de placement dans l’innovation (FCPI), la réduction des investissements devrait également être maintenue.

Cependant le dispositif ISF-PME prévoit un seuil de 45000 euros, jugé faible selon certains experts. « Il aurait fallu penser à remonter ce seuil de 45 000 euros, qui est trop faible et qui ne permet pas aux PME de lever suffisamment de capitaux. En Grande-Bretagne, un dispositif similaire existe mais le niveau d’investissement est plafonné à 1 million de livres », déclare Olivier Duha, président de Croissance Plus.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer