Actualité

Intermarché va produire du biocarburant

Intermarché s’allie avec Saria pour développer le biocarburant, d’origine animale, issu de déchets d’équarrissage français. Une stratégie noble avec des avantages fiscaux à la clé.

« Nous parions sur les biocarburants qui n’entrent pas en compétition avec les cultures alimentaires », déclare Christophe Bonno, directeur du pôle industriel du groupe Intermarché Les Mousquetaires.
Actuellement implanté au Havre, ce géant de la distribution tente de créer du biodiesel issu de graisses animales. 200 tonnes de carburant par an devrait être produites dès 2013.
Plusieurs partenaires, dont Saria, spécialiste des déchets d’équarrissage, ont rejoint le projet qui a réuni au total 40 millions d’euros.

Par cette stratégie gagnante, les deux partenaires se positionnent très tôt sur ce produit de niche, puisque 2,1 millions de tonnes de carburants produites par an en France sont d’origine végétale.
« ll permet de mieux valoriser les graisses animales par rapport à leur usage actuel dans les chaudières ou les méthaniseurs », précise Alex Truchetto, directeur du pôle pétrole du distributeur.
Par ailleurs, il s’avère que ce carburant bénéficie d’avantages fiscaux, notamment dans le calcul de la taxe sur les activités polluantes (TGAP).

« Les Mousquetaires ont pour stratégie de créer une filière industrielle lorsqu’il existe un risque d’approvisionnement. Nous faisons sur les biocarburants ce que nous avons fait pour la viande ou les couches-culottes », explique Christophe Bonno. En le produisant, Intermarché espère un chiffre d’affaires de 80 millions d’euros et détenir le monopole de cette ressource.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer