Actualité

L’Insee annonce un recul de l’inflation

L’inflation serait-elle en voie de devenir négative pour la toute première fois dans l’Hexagone ? Selon le tout dernier rapport de l’Insee, le recul de l’inflation de 0,3% sur un an sonne comme une mauvaise nouvelle pour l’économie française. Qu’en est-il au juste ?

Une première depuis 1990

Selon le rapport de l’Insee sur l’inflation, il se trouve que l’indice est à un niveau extrêmement bas, soit 0,3%. Et hors effets conjoncturels, ce pourcentage devient même négatif, ce qui représente une première baisse importante depuis 1990. Entre octobre et novembre, les prix à la consommation ont fléchi de 0,2%, pendant que le recul de l’indice sous-jacent devient très inquiétant. Si les prix de consommation ont baissé, c’est surtout à cause du recul des prix de l’énergie. Selon l’Institut national de la statistique et des études économiques, « En novembre 2014, l’indicateur d’inflation sous-jacente (ISJ) recule de 0,1% par rapport à octobre et de 0,2% par rapport à novembre 2013 ». L’Insee poursuit son enquête en déclarant que cet indicateur souligne la confrontation de l’offre, de la demande et aussi l’évolution importante des coûts de production.

Le spectre de la déflation en ligne de mire ?

L’économiste en chef de la BCE à Washington n’a pas manqué de commenter les résultats de l’Insee. Selon lui, « Étant donné la puissance du choc des prix pétroliers (en baisse), le risque est que l’inflation puisse tomber temporairement en territoire négatif ». Enfin, il ressort de l’étude que les calculs affichés par l’Insee ne comptent pas les prix soumis à l’intervention de l’État, comme le tabac, le gaz, l’électricité, les produits pétroliers, les produits frais, les produits laitiers, les fleurs, les plantes et les viandes. En ce qui concerne les produits dont le prix est en baisse, on note un recul de 1,2% pour les produits manufacturés, de 0,2% pour l’alimentaire et de 3% dans la santé.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page