Un incubateur lancé par Amaury

Le premier incubateur mis en place par un Groupe de presse en France, Amaury Lab, a été lancé cette semaine par le Groupe Amaury. L’incubateur est le fruit du partenariat avec Paris Région Lab, avec une double mission : favoriser les passerelles entre le Groupe Amaury et les start-ups pour un enrichissement mutuel en suivant une logique de co-développement et précipiter au développement des start-ups.

Son lancement

Étant un groupe de presse leader dans le domaine du sport et des médias, Amaury compte actuellement près de 3100 salariés et présente un chiffre d’affaires de 670 millions d’euros. Le groupe détient des titres emblématiques comme France Football, l’Équipe, Le Parisien-aujourd’hui en France et également quelques magazines de suppléments. Le Groupe Amaury est aussi organisateur et propriétaires d’évènements sportifs comme le Marathon de Paris, le Paris-Dakar ou Le Tour de France. 

Une étroite collaboration avec Paris Région Lab a permis le lancement d’Amaury Lab. Accompagnant plus de 200 entreprises, Paris Région Lab apporte toute sa compétence au nouvel incubateur destiné aux médias. Un premier appel à candidatures s’ouvre aux start-ups qui évoluent dans le monde du digital. Cet appel à candidatures est dédié aux jeunes entreprises qui justifient des prototypes innovants sur des sujets en rapport avec les médias. Toutes les start-ups qui veulent être incubées à Amaury Lab auront la possibilité de soumettre leur candidature jusqu’au 7 janvier 2015.

Un accompagnement complet à l’avantage des start-ups sélectionnées

Toutes les start-ups sélectionnées jouiront d’un accompagnement complet et notamment d locaux à disposition. Chaque start-up aura accès à un programme de formations prodiguées en partenariat avec une société spécialisée dans l’accompagnement de jeunes entrepreneurs ainsi que des animations collectives de Paris Région Lab. Ces jeunes entreprises expérimenteront également leurs projets dans de conditions réelles au moyen d’audiences des marques du groupe dont l’Équipe et le Parisien. De plus, ces start-ups auront accès à un réseau de professionnels, ainsi qu’aux experts métiers de Paris Région Lab et du Groupe Amaury.

Exit mobile version