Autres méthodesBusinessCréer

Hopwork lève 5 millions d’euros

Hopwork, la start-up française de freelancing digital, a annoncé une levée de 5 millions d’euros auprès de Serena capital et ISAI. La plateforme a réussi à séduire plus de 35 000 freelances et 15 000 entreprises !

A point nommé !

Créée en juin 2013, par Vincent Huguet, Jean-Baptiste Lemée et Hugo Lassiège, Hopwork a pour but de simplifier la rencontre entre freelances et entreprises. Elle permet de sélectionner des prestatataires en fonction de certains critères comme leurs expériences, leurs disponibilités et leurs compétences. Les fondateurs ont fait le choix de bannier le sysètme d’appel d’offres et ainsi privilégier l’échange plutôt que le prix. 

« Aujourd’hui, avec plus de 35 000 Hopworkers inscrits, plus de 15 000 entreprises clientes, des startups aux entreprises du CAC 40, et 200 000 recherches de freelances par mois, Hopwork permet de se faire rencontrer l’offre et la demande sur un marché traditionnellement opaque. Notre approche est celle d’une plateforme orienté sur l’humain plutôt que sur la tâche à réaliser, et cela nous permet de fédérer une communauté qui compte les meilleurs freelances.» explique Vincent Huguet.

Un succès gage de confiance

Souvent comparée à Airbnb dans son mode de rapprochement de l’offre et de la demande, Hopwork capte actuellement plus de 2 500 nouveaux profils de freelances par mois ! Un marché potentiel de 300 milliards d’euros uniquement en Europe avec plus de 9 millions de freelances dans les secteurs tels que le développement informatique, le graphique, etc… Cette levée de fonds de 5 millions d’euros auprès de Serena capital (Marc Fournier, Philippe Hayat et Xavier Loprhelin) et ISAI (Pierre Kosciusko-Morizet notamment) a pour objectif de renforcer les équipes, poursuivre le développement de sa plateforme et se déployer sur l’Europe.

Afficher plus

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page