Actualité

[High Tech] Le groupe BPCE propose le paiement en un tweet

L’utilisation des moyens de paiement par mobile commence à attirer les particuliers. Les réseaux sociaux trouvent aussi leur succès dans ce domaine. Le groupe BPCE, et plus précisément sa filiale ‘’S money’’ s’est associé avec Twitter pour lancer au mois d’octobre le paiement en un tweet.

Faciliter le mode de paiement

Twitter et le moyen de paiement mobile S money travailleront ensemble pour que cette solution de paiement puisse être développée rapidement. Cette idée a pris naissance en juin dernier avec toutes les équipes concernées. Le directeur général de S money, et du développement de la banque commerciale, Nicolas Chatillon, souligne que cette innovation réside dans leur alliance avec Twitter et que ce réseau social, d’après lui, serait « un canal d’initiation supplémentaire pour le paiement ».

La révolution des réseaux sociaux

Pour le public de Twitter, cette révolution dans le mode de paiement par les réseaux sociaux est déjà bien attendue. Outre certaines Start-ups spécialisées en la matière, le groupe BPCE serait la première banque qui propose un tel service. Si la banque japonaise Rakuten Bank a déjà testé le moyen de paiement via Facebook, BPCE se lance donc sur une nouvelle voie très attendue par le public présent sur Twitter. Néanmoins, la filiale S money garde jusqu’au 1er octobre la surprise du mode de fonctionnement de ce nouveau mode de paiement. 

Bientôt la même chose pour les pros ?

Les moyens de paiement par mobile sont actuellement au cœur des actualités avec la récente incursion d’Apple sur le marché. Quelle que soit votre banque, la possession d’une carte bancaire est la seule condition requise pour accéder à ce mode de paiement. L’enregistrement ainsi que l’enrôlement est souvent l’étape la plus difficile, mais S money a déjà bien étudié la synergie avec le réseau social Twitter. La filiale S money ne restera pas avec les particuliers dans ce domaine, mais ouvrira également ses portes ultérieurement aux entités commerciales et institutionnelles. Affaire à suivre, donc !

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page