Actualité

[High Tech] Free refuse Netflix… pour le moment

Le géant Américain Netflix a su gagner le cœur des grands opérateurs de télécoms français tels que Bouygues, Orange et SFR. Mais il en est un qui résiste encore et toujours à l’envahisseur. Free ne succombe pas à son charme et refuse de faire partie du mouvement pour l’instant. 

Netflix, le service américain de vidéo à la demande en streaming a fait son entrée en France le 15 septembre dernier. Avec déjà 50 millions d’abonnés dans le monde, la société comptait bien s’allier aux grands opérateurs français des télécoms pour proposer ses offres au plus grand nombre dans l’hexagone. Bouygues, Orange et SFR, favorables à cette opération, se sont investis totalement dans cette collaboration mais Free ne voit pas les choses du même œil.

Free joue les durs à cuire

Maxime Lombardini, directeur général d’Iliad, la maison mère de l’opérateur, a notamment déclaré que « reprendre Netflix aux conditions de Netflix, comme cela a été fait par les autres, cela ne nous paraît pas être une bonne idée. » Ce dernier avait expliqué hier à la table ronde à l’occasion du Colloque annuel de l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) que les conditions imposées par l’Américain, notamment sur la commission versée, étaient inacceptables. La décision de ne pas « se coucher tout de suite devant Netflix » d’après Free, n’est donc pas anodine. 

Opposé aussi à Google

Netflix n’est pas le seul acteur technologique à ne pas avoir trouvé grâce aux yeux de Free. Google a notamment fait son entrée dans le monde des box à travers Android. Bouygues Telecom et SFR se sont déjà prêtés au jeu, mais Google n’a pas séduit Free, ce dernier n’ayant fait aucune annonce concernant une éventuelle sortie possible.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page