Actualité

[Économie] Rien ne va plus entre Casino et Coca !

Suite à l’incapacité pour Coca-Cola et Casino de trouver un terrain d’entente durant leurs négociations sur les prix, certains produits de la marque ne sont plus vendus chez Casino. 

Coca-cola et Casino se sont déclarés la guerre. Le groupe Casino n’a pas accepté les prix proposés par la marque mondialement connue. Le résultat est sans appel ; Coca a stoppé la livraison de certains de ses produits au distributeur. Depuis fin avril, les clients des supermarchés Casino ou encore Leader Price (qui appartient au groupe Casino) ne peuvent acheter la célèbre boisson qui ne se trouve plus dans les rayons mais également le jus Minute Maid.

« Vous ne trouverez plus certains produits Coca-Cola – ou Minute Maid – dans nos rayons, car nous n’avons pas accepté les conditions tarifaires de cette marque », peut-on lire sur une affichette dans les rayons. Casino propose alors à ses consommateurs de tester son propre soda. Toutefois, selon Olivier Dauvers, un spécialiste de la grande distribution, « Coca peut sans doute se passer de Casino plus longtemps que Casino peut se passer de Coca ».

Casino n’a fait aucun commentaire sur les conséquences de cette mésentente alors que la marque de boisson assure « regretter cette situation ». Chaque début d’année, Casino et Coca-Cola effectuent des négociations sur les prix, toutefois, cette année, elles se sont soldées par un échec cuisant. 

Le conflit est plus profond qu’il ne laisse penser. Derrière la dispute se cache une guerre des prix qui ne fait que s’amplifier depuis la loi de 2008 sur la modernisation de l’économie. Chaque année, la même situation apparaît : industriels et distributeurs sont en guerre. L’aboutissement est un déréférencement des produits, « Mais, cette année, c’est du jamais-vu, cela n’a jamais été aussi violent », déclare le PDG d’un grand groupe alimentaire. Cette guerre est due à la volonté pour les distributeurs de diminuer les prix. 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page