[Politique] Gouvernement Valls II : présentation de l’équipe

Le 25 août 2014, l’Élysée déclare que le Président de la République a confié à Manuel Valls la tâche d’établir une nouvelle équipe. Désormais, le gouvernement Valls II est officiel. Les noms des personnalités composant ce gouvernement ont été dévoilés le lendemain de la déclaration émise par l’Élysée. Les détails.

Une équipe paritaire

La nouvelle équipe de Manuel Valls se voit constituée de 16 ministres, dont 8 hommes et 8 femmes. Bon nombre d’entre eux ne sont pas étrangers aux fonctions liées à l’État. Tel est le cas pour Ségolène Royal, ancienne ministre de l’Environnement. Dernièrement, elle occupait le poste de présidente du Conseil régional du Poitou-Charentes. On retrouve également Michel Sapin qui assurait la fonction de ministre de l’Économie et des Finances durant le gouvernement de Pierre Bérégovoy entre 1992 et 1993. Emmanuel Macron détient la fonction de ministre de l’Économie, ancien secrétaire général adjoint de la présidence de la République avant sa nomination.

Une nomination qui fait écho

La nomination d’Emmanuel Macron à la fonction de ministre de l’Économie n’est pas passée inaperçue. À 36 ans, il intègre l’équipe du gouvernement Valls II, et veut imposer une politique jeune et fougueuse, qui semble être à l’image de sa personnalité. Cette nomination à l’air de faire des heureux, notamment les entrepreneurs. La décision de Manuel Valls d’intégrer Emmanuel Macron devrait générer des effets positifs sur l’économie du pays.

Le « patron des patrons » souhaite mettre en place une stratégie politique visant à concilier l’intérêt de l’État et celui des entreprises privées en favorisant la collaboration entre ces deux entités. L’objectif est de promouvoir les entreprises privées de sorte à ce qu’elles puissent contribuer à un meilleur redressement du pays. Particulièrement brillant, le nouveau ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique retenait depuis quelque temps l’attention de François Hollande. Il incarne la politique économique pro-entreprise que le président souhaite instaurer sur le pays pour garantir son développement.

Quitter la version mobile