Google va-t-il trop loin ?

Rien n’arrête le géant américain, pointé du doigt par 6 pays européens pour non-respect de la directive concernant l’informatique et libertés sur la vie privée le mois dernier. Google remet une couche et va encore plus loin. Il compte contrôler les mails avant même leurs envois.

En effet, le groupe américain a mis en place un logiciel appelé  «Policy Violation Checker », ce dernier vérifie la régularité (lois, règlement intérieur) des mails avant même leurs envois à l’aide d’une base de données. Le logiciel informe l’émetteur que le contenu de son message est illicite.  Par exemple, « Vous êtes en train d’écrire un mail quand soudain, une fenêtre pop-up surgit et vous informe que ce que vous êtes en train d’écrire pourrait être en infraction avec le règlement intérieur de votre entreprise, ou les termes de confidentialité de votre contrat de travail. Dans le même temps, le service juridique de votre employeur reçoit une notification : Monsieur X est peut-être en train d’enfreindre telle ou telle loi », a détaillé le site 01net.

Enfin, Google a déposé un brevet concernant cette nouvelle application. « C’est dans l’intérêt des entreprises de prévenir les violations de leurs règles ou lois avant qu’elles aient lieu », a-t-il justifié.

Quitter la version mobile