Google et Facebook publient leur bilan et affirment leur supériorité

Le bilan financier des sociétés du Net pour le premier trimestre 2015 a été révélé et c’est sans surprise que l’on retrouve les deux géants Facebook et Google dans les premières positions. Ces derniers ne sont pas prêts de céder leur place et n’hésitent pas à marcher sur les plates-bandes de leurs concurrents.

Facebook et Google font encore trembler leurs concurrents

Aucune société, aujourd’hui, n’est apte à voler dans les plumes des deux géants du Net qui ont encore prouvé, lors de la divulgation de leur bilan financier, que la concurrence était encore loin derrière. Les deux leaders pèsent de plus en plus lourd sur le marché, mais ce n’est pas le cas de Twitter qui affiche une perte de 162,4 millions de dollars en 3 mois, ce qui n’a pas échappé à la Bourse qui a émis des sanctions.

Des atouts hors compétition pour les annonceurs

Google comme Facebook bénéficient d’atouts indéniables. Leur audience s’élève chaque mois à 1,2 milliard d’internautes dans le monde entier. Même si Twitter a connu une hausse d’effectif chez ses utilisateurs (+14 millions d’utilisateurs), le chiffre reste encore largement inférieur avec 302 millions d’internautes mensuels. Cette audience démesurée face à leurs concurrents n’est pas le fruit du hasard, puisqu’elle est facilitée par un outillage performant qui leur permet de fournir aux annonceurs les moyens de cibler les internautes. 

Il va être de plus en plus difficile pour Twitter, Linkedin, Yelp et autres sites professionnels de devancer les deux leaders si l’on prend en compte les prévisions de l’analyste Brian Wieser, de Pivotal Reserarch : « La stratégie de vase clos de Google et Facebook devient de plus en plus évidente et elle s’effectue au détriment de quasiment tous les autres acteurs de la publicité digitale ».

Quitter la version mobile