Actualité

Le géant du crowdfunding racheté par la Banque Postale

La Banque Postale vient d’annoncer son rachat de la célèbre plateforme de crowdfunding KissKissBankBank. Pionnière dans son domaine en France, cette dernière rejoint, avec son groupe, son partenaire de longue date pour contribuer à l’expansion de son offre digitale. La Banque Postale acquiert du même coup Hellomerci et Lendopolis, spécialisés dans les autres branches du crowdfunding.

KissKissBankBank, pionnier du financement participatif en France

Lancée en 2009, KissKissBankBank demeure sans doute la plus connue des plateformes de crowdfunding dans l’Hexagone. Son principe est simple : permettre à des entreprises, associations, projets… de créer une cagnotte virtuelle sur son site et donner la possibilité aux visiteurs de la remplir par des dons. Depuis sa création, cette plateforme aurait contribué à collecter 70,33 millions d’euros auprès d’1,2 millions d’internautes, répartis sur 26 800 projets différents. Le groupe KissKissBankBank comprend également deux autres sites : Hellomerci ainsi que Lendopolis. Ces deux plateformes s’inscrivent respectivement dans le domaine du prêt solidaire entre particuliers et du crowdlending (prêt avec intérêt, ndlr). Pionnier dans cette branche de la fintech, le groupe vient d’être entièrement racheté par la Banque Postale, ce que le cofondateur et dirigeant de KissKissBankBank&Co, Vincent Ricordeau, analyse : « Il existe un rapprochement depuis quelques mois entre le monde de la fintech et le monde bancaire et il est difficile pour une entreprise, certes avec une forte notoriété mais de petite taille, de continuer à combattre sur un marché devenu très concurrentiel ». Il poursuit : « La force du réseau » de la Banque postale « va permettre d’accélérer le travail de pédagogie que nous effectuons en solo depuis quelques années et d’atteindre plus facilement toutes nos cibles que sont les particuliers, les associations, les entreprises et les acteurs territoriaux. »

La Banque Postale s’agrandit

A travers cette acquisition, la Banque Postale indique qu’elle va pouvoir « élargir [l’]offre de produits et services pour répondre aux attentes [des] clients ainsi qu’aux nouveaux usages bancaires. » Le montant de cette transaction n’a pas été communiqué. La Banque Postale précise qu’elle s’appuiera sur l’équipe actuellement à la tête de KissKissBankBank, composée de ses trois fondateurs : Adrien Aumont et Ombline Le Lasseur aux côtés de Vincent Ricordeau. Ce dernier explique l’objectif de ce rachat : « Nous sommes une Fintech citoyenne qui s’adosse à une banque citoyenne, qui va nous laisser notre indépendance et préserver l’ADN de KissKissBankBank intact. » Il insiste ensuite sur l’objectif commun des deux entreprises : « Nous avons d’importantes ambitions et un projet en commun : celui de créer une plateforme Fintech française. Nous serons le fer de lance de la Banque Postale dans le digital. Nous allons faire des acquisitions et créer un incubateur pour faire grandir des jeunes pousses. »

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer