Actualité

François Asselin remplace Jean-François Roubaud à la tête de la CGPME

Créée en 1945, la CGPME est une organisation française qui réunit les petites et les moyennes entreprises. Après de longues années à la tête de la confédération, Jean-François Roubaud vient d’être remplacé par François Asselin.

Pendant 12 ans, Jean François Roubaud a été président de la CGPME avant de céder sa place à François Asselin. L’accession de ce dernier au poste n’est pas une surprise puisqu’il a constitué le seul candidat en lice, Geneviève Roy ayant rapidement renoncé au poste. 

François Asselin n’est pas totalement indifférent au monde patronal. Dirigeant d’une PME spécialisée dans la menuiserie et l’ébénisterie, le nouveau dirigeant de la CGPME n’en est pas à sa première expérience. Avant sa nomination, il a été vice-président de la FFB (Fédération Française du Bâtiment), président du Conseil National de la sous-traitance et des relations inter-entreprises et président de la FFB des Deux-Sèvres.

François Asselin a immédiatement repris les échanges avec les partenaires sociaux. Pour le moment, le nouveau président rejette toutes les propositions que le Medef lui a fait. Selon la confédération, qui s’est exprimée dans un communiqué, obtenir un allègement des contraintes pour les entreprises de plus de 50 salariés et, à l’inverse, de nouvelles obligations pour les TPE de moins de 11 employés constitue « un marché de dupes ».

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page