Le français VizEat veut s’imposer dans la Sharing Economy

La start-up en pleine expansion VizEat vient d’acquérir son rival depuis toujours : Cookening. En s’ouvrant aussi sur l’Italie, l’entreprise devient le pionnier du Social Dining et s’impose progressivement dans le secteur de la Sharing Economy. Éclairage. 

Découvrir l’art culinaire d’une ville en se faisant inviter chez un particulier… C’est le concept développé par l’entreprise VizEat. Un concept unique et original qui s’inscrit dans le secteur en pleine croissance de la Sharing Economy et qui séduit beaucoup de monde, notamment les touristes curieux qui veulent faire des découvertes gastronomiques inoubliables. 

Deux actualités de taille

Le site de réservation de repas chez l’habitant se positionne aujourd’hui comme la start-up à suivre dans la Sharing Economy. L’entreprise vient d’annoncer deux événements d’envergure qui viennent en support de ses ambitions de conquête. VizEat a d’abord racheté le français Cookening, dont la fusion avec sa propre plateforme devrait intervenir d’ici quelques mois. Fait également notable : l’entreprise s’internationalise, avec l’ouverture depuis décembre de son service en Italie. Mais la start-up ne compte pas s’arrêter là, puisque les fondateurs entendent lever des fonds au printemps 2015 et lancer prochainement une version espagnole.

Devenir le leader européen du secteur

VizEat met en relation les voyageurs du monde entier et les hôtes pour un rendez-vous culinaire et culturel. Certes, le but est de faire une découverte gastronomique insolite, mais également de faire des rencontres. VizEat tente ainsi de se différencier en rassemblant autour d’une table les personnes qui aiment recevoir et échanger avec d’autres personnes venues du monde entier.
Les fondateurs de l’entreprise voient l’avenir d’un œil plutôt serein, d’autant qu’ils envisagent que d’ici 5 ans, le marché du Social Dining pèse autant que celui du partage de logements, symbolisé par AirBnb, et qu’il laisse la place à d’autres acteurs. Et dans cet écosystème, VizEat deviendrait, selon ses fondateurs, le « leader européen du secteur ». Affaire à suivre…

Quitter la version mobile