Actualité

Focus sur les incubateurs d’universités

En entrant à l’université, l’étudiant américain est propulsé d’un coup dans un système où la création intellectuelle et scientifique a une potentielle valeur financière.

L’université Georgia Tech a en interne par exemple un pôle qui s’occupe des brevets qui sortiront des recherches issues de l’université et qui seront ensuite licenciables aux industriels. On note également la présence d’un incubateur animé par des entrepreneurs prenant du temps pour transmettre aux jeunes leur expérience. Cette université a mis en place un système qui s’est depuis démocratisé, en regroupant sur des projets à chaque fois 3 étudiants aux profils différents : l’ingénieur concepteur, le commercial et l’avocat spécialisé dans les affaires. Se forme ainsi une équipe gagnante qui, pendant les 2 dernières années de leurs études, travaillent en cohésion tout en étant coaché par l’équipe de l’incubateur. à la fin du programme, il ne reste plus qu’à lancer l’activité ! Alors, en France, on se demande si un jour il y aura une association de ressources entre HEC, Polytechnique et Assas ?

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page