Actualité

Fleur Pellerin : un choc d’innovation

Fleur PELLERIN, ministre déléguée chargée des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Innovation et de l’Economie numérique, a clôturé ce lundi 17 juin, la convention annuelle du pôle de compétitivité Systematic Paris-Région, à Montrouge.

Devant près de 500 participants à la convention (membres du pôles et partenaires), Fleur PELLERIN a rappelé le rôle majeur des écosystèmes dans la dynamique de l’innovation.

Elle a salué l’efficacité du pôle de compétitivité Systematic, spécialisé dans les technologies numériques.

Elle a fait un point sur les enjeux de la phase 3 des pôles de compétitivité, avec la priorité donnée à l’innovation et à la mise sur le marché de produits et de services issus des projets collaboratifs de R&D entre entreprises et laboratoires de la recherche publique. 
Elle a également souligné le rôle essentiel de la recherche, « carburant de l’innovation », et a salué l’action de la recherche publique, qui justifie la plus grande place du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche dans la gouvernance des pôles.

« Un choc d’innovation »

Enfin, Fleur PELLERIN a développé, dans le cadre de la préparation du plan innovation dont la coordination lui a été demandée par le Premier ministre pour mi-juillet, la notion de « choc d’innovation ».

Elle a déclarée :

« La question n’est plus de savoir s’il faut ou non innover : l’enjeu, c’est de décider comment nous voulons innover… L’innovation sort du domaine des experts et rentre dans le registre du choix de société… C’est pourquoi il ne suffit pas de vouloir « plus » d’innovation. Ce que nous devons créer, c’est un choc d’innovation ! »

Afficher plus

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page