Finoptim boucle sa levée de fonds d’un montant de 1,3 million d’euros

Précurseur des cheminées ouvertes écologiques, la PME française Finoptim a annoncé une levée des fonds de 1,3 million d’euros afin de doubler sa production.

Le spécialiste des cheminées avec inserts ouverts

Fondée à Grenoble en septembre 2013 par deux ex-étudiants en ingénierie thermique, Baptiste Ploquin et David Lépiney, Finoptim est une PME française inventrice de la cheminée ouverte à haut rendement. Les deux entrepreneurs ont en effet développé deux brevets exclusifs soutenus par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie ou Ademe. Ces cheminées innovantes à inserts ouverts diminuent selon leurs créateurs les émissions de particules fines de l’ordre de 80%. Finoptim s’appuie alors sur un business model des équipements destinés aux propriétaires sur un marché de plus de 3 millions de cheminées ouvertes. Soucieux de renforcer le rendement énergétique de ce type de cheminée habituellement faible, les dirigeants de la PME grenobloise ont également mis au point une cheminée à foyer ouvert réduisant massivement les émissions polluantes dues notamment au monoxyde de carbone. En collaboration avec le laboratoire du groupe Grenoble INP et avec la start-up technologique Gi-Nova, Finoptim a été récompensée en 2012 par le ministère de la Recherche au Concours national de la création d’entreprise. Les performances des équipements de la PME augmentent le rendement des cheminées de 45% contre 10% pour les cheminées traditionnelles. Dotée d’un réseau de 14 revendeurs indépendants, l’entreprise ambitionne un développement sur tout le territoire hexagonal.

Une levée de fonds sollicitée par Finoptim de 1,3 million d’euros

Afin d’accélérer la croissance de la PME française et s’établir dans toutes les régions françaises, Finoptim a rapidement envisagé une augmentation de son capital. Basée dans l’Isère avec comme objectif d’adopter un circuit court de distribution, l’entreprise possède un unique site d’assemblage localisé à Fontaine dans le Rhône-Alpes. Une levée de fonds de 1,3 million d’euros a ainsi été effectuée par ses dirigeants après un tour de table opéré auprès du groupe Crédit mutuel CMCIC Capital Privé et de la société de gestion Kreaxi. Avec pour ambition de doubler leur production au cours de l’année 2017, les dirigeants de la PME envisagent également de tripler leur chiffre d’affaires en passant de 360 000 à 1 million d’euros. En pleine croissance Finoptim espère aussi recruter du personnel et s’élargir sur le territoire hexagonal et dans quelques pays limitrophes.

Exit mobile version