Actualité

Facebook rend triste

D’après une étude américaine, facebook rendrait ses utilisateurs dépressifs. Lorsque nous cliquons sur « j’aime » est-ce que nous le pensons réellement ? Voir les pages de vos amis possédant une vie sociale épanouie déprimerait certains utilisateurs.

Une récente étude de l’université du Michigan montre que plus les gens utilisent Facebook, alors plus il a de chance qu’ils se sentent mal par rapport à leurs propres vies. Afin d’étudier les émotions des utilisateurs et leurs usages de Facebook, l’équipe chargée de l’étude a réuni un petit groupe de jeunes adultes venant du Michigan. L’équipe envoyait également 5 sms par jours pendant deux semaines. Les sms étaient des questionnaires à propos de leurs états émotionnels.

Les auteurs de cette étude ont alors demandé si les utilisateurs étaient satisfaits de leurs vies au début et à la fin des deux semaines. Ils ont alors trouvés que plus l’on utilise Facebook alors moins on est satisfait de sa vie. Néanmoins, l’étude montre également que les interactions en face-à-face avec d’autres personnes apaisent et rendent plus heureux.

« Plus d’un milliard de personnes sont inscrits sur Facebook, et plus de la moitié d’entre eux se connectent tous les jours », a déclaré l’auteur principal de l’étude, Ethan Kross Sociologue de l’Université du Michigan. « Au premier abord, Facebook constitue une ressource inestimable pour satisfaire le besoin social de chaque individu. Mais au lieu d’améliorer le bien-être des utilisateurs, nos résultats démontrent que l’interaction avec Facebook peut avoir l’effet inverse pour les jeunes adultes. »

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page