Actualité

[Rachat] Facebook rachète What’s App !

Tout comme le meilleur moyen de résister à la tentation est d’y céder, pour Facebook, le meilleur moyen de balayer la concurrence est de la racheter ! En effet, What’s App intègre la maison pour la modique somme de… 19 milliards d’euros ! Rien que ça !

Un rachat à prix d’or 

Après le rachat d’Instagram pour environ 800 millions d’euros, alors que ce dernier ne faisait pas encore de chiffre d’affaires, le géant Facebook surenchère et s’offre, pour ses 10 ans, son concurrent What’s App, pour une valeur de 19 milliards d’euros. Cette somme fera l’objet de trois types de versements : l’un de 4 milliards d’euros en cash, l’autre de 12 milliards en actions, et enfin 3 milliards en stock-options. Au vue de cette folie des grandeurs, on peut légitimement s’attendre à une hausse du cours de l’action de l’entreprise!

Une belle acquisition

Après 5ans d’existence, What’s App peut déjà se vanter d’attirer 450 millions d’utilisateurs mensuels. Une base de données à laquelle Facebook aura donc accès. Inutile de dire que ce détail représente un atout majeur pour le géant des réseaux sociaux ! Malgré tout, l’application conservera son indépendance, de la même façon que c’est le cas pour Instagram. Le nom de l’application restera donc identique et les utilisateurs ne subiront, d’après les dires du CEO de l’entreprise, aucun préjudice. Toujours selon ce dernier, dans le cas où la satisfaction des clients s’en serait trouvée amoindrie, et les principes de bases modifiés, le rachat n’aurait pas eu lieu. Par-dessus le marché, promesse est faite que le montant du rachat est principalement destiné à améliorer la qualité du service… Affaire à suivre.

Toujours numéro 10

Facebook se donne corps et âme dans l’impitoyable lutte de la concurrence, afin de s’assurer le monopole et de perpétuer la fidélité de tous ses utilisateurs puisqu’en effet, ces derniers temps, Facebook Messenger perd en popularité et lasse les internautes… Il y avait donc urgence pour Marc Zuckerberg ! Reste que, pour l’instant, l’application Snapchat n’en démord pas et refuse les propositions de rachat du mastodonte, visant, elle le sait, à l’évincer pour mieux briller !

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page