[Web] Facebook fait mieux que prévu

Facebook a publié mercredi 23 avril, ses résultats trimestriels, et ils sont meilleurs que prévu. Avec un résultat net (bénéfice au sens fiscal) annoncé à 642 millions de dollars, le réseau social fait trois fois mieux que le trimestre dernier. Et ce n’est pas le seul domaine dans lequel il a progressé, le chiffre d’affaires a lui augmenté de 72% sur un an et 82% pour ses recettes publicitaires.

Bénéfices, recettes, dividendes… tout augmente

Rien ne pouvait prédire une telle réussite pour ce premier trimestre 2014, pourtant les chiffres sont là et ils ont fait démentir les prévisions. Avec un bénéfice enregistrant un chiffre 3 fois supérieur au dernier trimestre, 72% d’augmentation de chiffre d’affaires sur un an passant à deux milliards et demi de dollars et 82% de recettes publicitaires en plus, Facebook donne le tournis aux autres réseaux sociaux.

Les actionnaires eux aussi vont pouvoir en profiter, les prévisions annonçaient des bénéfices de 24 cents par action, ils sont finalement de 34 cents. Si les recettes publicitaires ont augmenté, ce n’est pas lié au hasard. Premièrement, les annonceurs qui ont voulu publier leurs publicités sur le réseau social ont vu les prix s’envoler. Et deuxièmement, Facebook, en exportant son activité vers les applications mobiles, a augmenté sa capacité d’annonces. Plus d’annonces à un prix plus élevé, il était inévitable que les recettes publicitaires fassent un bon.

Facebook conquiert les applications mobiles

Après le rachat de certaines applications mobiles telles que WhatsApp, Instagram ou encore Messenger, Facebook compte bien s’installer à une plus grande échelle dans l’univers d’application mobile. Le but à court terme n’est pas encore de faire de l’argent mais d’augmenter la base d’utilisateurs pour un bénéfice qui sera ressenti sur le long terme. Cependant on peut commencer à voir apparaître sur une des nouvelles acquisitions du géant du réseau social, Instagram, des publicités qui contribuent aux bons résultats annoncés.

Le cœur de l’activité restant le réseau Facebook, il est tout naturel que l’application mobile du réseau social ait commencé à mettre en place des publicités sur la page d’accueil. C’est depuis 2013 que l’apparition de publicités sur les applications mobiles a commencé et c’est aussi l’année qui a vu démarré le virage mobile du groupe.

Mark Zuckerberg a également annoncé quelques « paris à long terme sur l’avenir », dont le rachat pour 2 milliards de dollars d’Oculus VR, le spécialiste de la réalité virtuelle. Le développement de l’entreprise du jeune milliardaire est très impressionnant, cependant, David Ebersman, le directeur financier, prévoit un ralentissement de la croissance publicitaire. Ce constat se fait sur la comparaison de l’année passée. Mais Facebook voudrait compenser cette perte par un meilleur ciblage de ses publicités et une meilleure pertinence. Les prévisions seront-elles cette fois-ci, vérifiées par les faits ?

Exit mobile version