[Entrepreneuriat] EYE : le programme Erasmus pour les entrepreneurs

Le succès et la notoriété du programme Erasmus, échanges d’étudiants entre les universités et écoles européennes, ne sont plus à démontrer. Pourtant, le nouveau concept Erasmus pour les entrepreneurs, lancé en 2009 par la Commission européenne, est largement moins connu.

Les enjeux du programme EYE

EYE de l’anglais Erasmus for Young Entrepreneurs, est un programme d’échange permettant aux jeunes entrepreneurs, qu’ils aient déjà créé leur entreprise ou non, de travailler entre un et six mois au sein d’une entreprise d’un autre pays de l’Union européenne.

Ce programme est intéressant pour ces jeunes entrepreneurs dans la mesure où il permet d’élargir leur réseau professionnel à l’étranger et, pour ceux qui n’ont pas encore créé leur « boîte », d’intégrer une petite entreprise et ainsi d’acquérir une expérience entrepreneuriale. La découverte d’un nouveau pays et d’un marché potentiel pour le futur sont des atouts indiscutables pour les jeunes entrepreneurs. A terme, cet échange permettra peut-être même à l’entrepreneur de créer un partenariat avec son entreprise d’accueil ou d’étendre son marché sur ce pays !

Une faible participation à ce programme

La mobilité Erasmus pour les entrepreneurs est en partie subventionnée par l’Union Européenne et, depuis sa création, a pu occasionner 1 680 échanges contre 697 501 pour les échanges d’étudiants Erasmus sur la même période. Les entreprises d’accueil pour les jeunes entrepreneurs sont majoritairement en Espagne, en Italie, au Royaume-Uni et en Allemagne. Malheureusement, les Français restent en retrait puisqu’ils représentent uniquement 5,4% de ces échanges.

Par ailleurs, malgré des retours très positifs de la part des entrepreneurs ayant participé à ce programme, Erasmus pour les entrepreneurs est cependant peu connu du monde de l’entrepreneuriat dû à l’absence de communication de la part des États européens.

Exit mobile version