Actualité

[Événement] L’Adie fête ses 25 ans et lance une campagne d’information

« Il n’y a pas d’âge(s) pour créer sa boite ! », tel est le slogan de la campagne d’information nationale lancée par l’Adie. Cette démarche entre dans le cadre des 25 ans de l’association qui milite pour le droit à l’initiative économique. Celle-ci a été lancée lundi et se terminera le 10 octobre prochain. 

Encourager les gens à créer leur entreprise

Alors que l’ambiance économique est au plus bas, l’Association pour le droit à l’initiative économique (Adie) décide de changer la donne. En effet, l’association spécialisée dans l’octroi des microcrédits encourage les gens à créer leur propre entreprise. Une initiative cadencée par leur propre campagne d’information appelée « Il n’y a pas d’âge(s) pour créer sa boite ! ». En d’autres mots, du 6 au 10 octobre, la firme compte toucher le plus de personnes possible, en avançant les nombreux avantages à devenir auto-entrepreneurs. D’ailleurs, l’Adie souligne le fait que chaque individu peut très bien concrétiser son projet d’entreprise, peu importe son âge. Selon Catherine Barbaroux, la présidente depuis 2011, « c’est en mettant les conditions et l’accompagnement nécessaires à ces créations que nous ouvrons les champs des possibles, et cela malgré la période d’incertitudes que nous traversons ».

Des programmes pour tout le monde

Pour que l’atmosphère lugubre de l’économie se mette aux couleurs festives, l’association a décidé de promouvoir cette nouvelle opération de sensibilisation. Selon Catherine Barbaroux, « il s’agit de donner aux jeunes le coup de pouce pour pallier leur manque d’expérience. Pour les plus de 45 ans, le coup d’épaule pour les aider à sauter le pas ». À noter qu’en 2013, l’association a aidé plus de 6000 jeunes de 18 à 32 ans et 4000 seniors à se lancer dans l’entrepreneuriat. Deux programmes bien distincts viennent embellir le projet, notamment CréaJeunes et Adie Micro-Business. Lancés il y a quelques années, ces deux programmes proposent des formations bien ciblées, en fonction de l’âge de la personne. 

Le Concours du Meilleur Projet

Enfin, pour couronner le tout, l’Adie lance également le Concours du Meilleur Projet. Une récompense de 2000 euros attend donc les participants, ce qui est largement suffisant pour démarrer leurs activités. Il est à noter que trois projets « jeune » et trois projets « senior » seront sélectionnés pour une finale à Paris le 6 novembre prochain. Les projets devront être conformes aux règlements de microcrédit et les participants ont jusqu’à 10 octobre prochain pour s’inscrire.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page