Actualité

L’Etat souhaite dégager 1 milliard d’euros pour les entreprises

Les conclusions du gouvernement seront rendues mercredi afin de dégager 1 milliard d’euros en 2014 et 1 milliard supplémentaire en 2015, dans l’objectif de soutenir notamment les entreprises, l’export et la fiscalité d’outre-mer. Un projet qui conforte certains domaines (aides à l’investissement et à l’innovation)… mais à quel prix ?

Les secteurs qui verront leurs ressources budgétaires à la baisse

Parmi les différentes institutions qui verront leurs ressources baisser, on trouve les chambres de commerce et d’industrie (CCI) avec 300 millions d’euros de moins en 2014, le centre national du cinéma (CNC) avec 150 millions de moins. Il en est de même pour les entreprises ultramarines qui verront les exonérations de charges sociales se réduire. En revanche, les aides aux débitants de tabac ne seraient pas visées.

L’export au cœur du projet

Le gouvernement met l’accent sur l’export et souhaite très vite fédérer les acteurs institutionnels et privés tels qu’Ubifrance, les CCI, la BPI et les organismes sectoriels, autour d’une bannière unique nommée « France International », concrétisée par la création d’un portail internet unifié. « Nous sommes les champions mondiaux de l’éparpillement des outils (…) Il est temps de mettre en place les réformes faites par nos partenaires allemands et italiens », a-t-on indiqué dans l’exécutif.

Par ailleurs, l’Agence française pour les investissements internationaux (Afii) et Ubifrance pourrait fusionner prochainement. Le gouvernement pense aussi à rapprocher le réseau des chambres de commerce et Ubifrance afin que les CCI puissent être le point de contact des PME dans les régions et s’appuyer sur le réseau d’Ubifrance à l’étranger.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page