Actualité

[Enquête] Les entreprises prévoient d’embaucher plus en 2014

Pôle emploi a publié mercredi 9 avril une enquête menée auprès des employeurs, plutôt encourageante pour l’emploi. Le nombre de projets de recrutement progresserait de 5,4% par rapport à 2013.

Un signe positif

L’étude menée auprès des employeurs français, publiée mercredi par Pôle Emploi, est plutôt optimiste. Les entreprises prévoient d’embaucher davantage en 2014, le nombre de projets de recrutement progressant de 5,4% par rapport à 2013. Selon cette enquête, 19,5% des entreprises interrogées envisagent de procéder à au moins un recrutement en 2014 contre 18% en 2013, ce qui représenterait 1,7 million d’intentions d’embauches. Ce sont les entreprises de 50 salariés et plus qui prévoient d’augmenter davantage leurs effectifs. C’est un signe plutôt positif de la part des entreprises avec un retour vers des niveaux observés en 2010.

Les secteurs qui recrutent le plus

En tête des métiers qui recrutent le plus se trouvent le métier de viticulteur, d’agent d’entretien local et d’animateur socioculturel. A lui seul le secteur des services représenterait près des deux tiers des projets de recrutement avec 64%. Les intentions d’embauche y sont en hausse de 4%. Les zones géographiques qui recrutent le plus sont Paris, Toulouse et Bordeaux.

Les employeurs sont également moins nombreux à anticiper des difficultés de recrutement (35% contre 40% en 2013). Les profils recherchés avec peine par les employeurs sont les ingénieurs et cadres d’études, les aides à domicile et cuisiniers.

Une étude qui tombe à point nommé

Les résultats de l’étude coïncident avec l’ambition du nouveau gouvernement de Manuel Valls de faire de la lutte contre le chômage l’une de ses priorités. Le chômage a atteint en février le niveau record de 3,34 millions de personnes sans aucune activité alors que l’objectif fixé par le président de la République, François Hollande, d’inverser la courbe du chômage d’ici la fin 2013 n’avait pas été tenu.

Une part importante des emplois encore précaires

La bonne nouvelle de l’étude ne doit pas cacher toutefois la grande part des emplois précaires. 39% des projets de recrutement portent sur des emplois à caractère saisonnier contre 36% en 2013. Les métiers qui recrutent le plus sont par ailleurs souvent des emplois peu qualifiés (serveurs, apprentis de cuisine, ouvriers agricoles, ménagères…) qui répondent à la demande structurelle des activités touristiques et des services à la personne de l’économie française.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page